Actualités

Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée d’Alfred de Musset suivie de Derrière la porte d’Alberto Lombardo.

Création au Théâtre Au Miroir à Prayssas, les 7, 8 et 9 octobre.

Avec Héloïse Lacroix et Guillaume Dollinger

Mise en scène  Alberto Lombardo

Costumes Elise Léliard

Lumières Monica Romanisio

Fresque, revêtements  Famille Lacroix

Musique Yannick Gomez

 

flyer-prayssas

Synopsis

Du mariage à la méprise, les mouvements du coeur et de l’esprit d’un couple transporté du XIX ème siècle à nos jours. Avant, on se fait la cour, on joue au jeu de la séduction, on c’est l’époque contemporaine. Avant et après, on se demande ce que c’est que l’amour.

Note d’intention

« Ce qui m’intéressait en écrivant une suite à la pièce de Musset c’était d’imaginer ce qui se passe derrière la porte, une fois fermée. De faire entendre, sans détours, les non-dits, les possibles pensées des deux personnages. Gratter le vernis. On les retrouve après leur mariage mais à notre époque. Ils sont les mêmes, transportés dans notre siècle. Ils sont forcés de porter un regard lucide sur leurs actes et leurs motivations ; l’aridité de notre siècle les y oblige. L’heure de la déclaration amoureuse est terminée, le jeu est devenu dangereux. » Alberto Lombardo