Tuer Phèdre

Un metteur en scène célèbre est à la recherche du jeune comédien idéal pour monter tout Phèdre seul avec lui. Lequel des deux est en danger ? Les alexandrins de Racine, noués et dénoués, deviennent le miroir d'une intrigue passionnelle contemporaine. Désir, inceste, infidélité, jalousie, secrets, suicide, les thèmes abordés dans la tragédie alimentent la relation metteur en scène - comédien, vécue comme un duel sans merci. Les deux hommes s'attirent, s'affrontent et se trahissent au nom de l'art et de la passion.

Critiques de presse

L’interprétation est excellente. La mise en scène, sous le regard aiguisé de Marine Martin-Ehlinger, est sobre, efficace, toute en douceur et en sensualité, sans effet, mais rigoureuse. Les deux comédiens forment un duo décapant non sans humour. L’écriture d’Alberto Lombardo, comme à chaque fois, nous surprend, nous embarque dans les méandres du désir où le masculin féminin ne se distingue pas plus que ça. Elle Laisse la place à la découverte de l’amour non sans manipulation, jusqu’à la destruction. »
Catherine Tullat lebilletdesauteursdetheatre.com

Hormis la qualité magistrale de l’interprétation des deux comédiens, fiévreux comme des félins en cage, la pièce déploie de magnifiques passages sur l’art de l’acteur et la radicalité de son engagement. On pense à Jouvet pour l’exigence et l’intelligence, à Jean Genet pour la sensualité.
Hélène Kuttner Spectacles.premiere.fr

La mise en scène de Marine Martin-Ehlinger et d’Eva-Marie Courbon, nerveuse et vive, s’adapte parfaitement au texte et au jeu des deux comédiens. Alberto Lombardo rend aussi, bien entendu, hommage à Racine et développe un propos passionnant sur le rapport amoureux. Enfin, il ouvre réflexion à la place de la passion dans le processus créatif. « Tuer Phèdre », par la puissance des mots et l’énergie des acteurs, se révèle donc un tourbillon passionnant pour les spectateurs.
Laurent Coudol Froggy’s Delight

Ainsi, Tuer Phèdre fascine par sa réinterprétation engagée d’un mythe littéraire dérangeant et captivant. Alberto Lombardo se fait plaisir dans un spectacle ingénieux en forme d’hommage paradoxal. On se surprend à trouver de nouvelles caisses de résonance dans cette histoire que l’on croyait connaître sur le bout des doigts. ♥♥♥♥♥
Thomas Ngo-Hong, hierautheatre.com

La nouvelle pièce d’Alberto Lombardo s’adresse à plusieurs sensibilités de spectateur. Sa construction à rebondissements en fait une œuvre à suspense, dont la vérité tournoyante est particulièrement stimulante… Entre ces deux comédiens le feu prend et s’alimente d’une pertinente réflexion sur le théâtre.
Gilles Costaz webthea  

Extraits vidéo

Cliquer sur ce lien pour regarder des extraits de la pièce créée en mai 2014 A La Folie Théâtre à Paris avec Maxime Fabia et Alberto Lombardo.

Nota bene

Tuer Phèdre est publié aux Éditions Le Solitaire Tuer Phèdre a été créée À La Folie Théâtre à Paris avec Maxime Fabia et Alberto Lombardo du 7 mars au 31 mai 2014 Tuer Phèdre sera jouée au Jardin Propice à Mortagne au Perche en octobre 2014, au Théâtre du Nouveau Relax à Chaumont le 6 novembre 2014, au Carré 30 à Lyon du 18 au 21 décembre 2014 et au Carré Rondelet à Montpellier du 22 au 25 janvier 2015.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/4/d288456582/htdocs/wordpress/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *